mardi 23 janvier 2018
1100, 98713, Tahiti, Polynésie française | Skype | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez Hienghène

id 126

Découvrez Hienghène, commune de la Province Nord de Nouvelle-Calédonie ! En savoir plus

Découvrez l'île de Rennell

id 127

Découvrez cette île magnifique dans l'archipel des îles Salomon ! En savoir plus

Séjour plein d'émotions à Samoa

X4Sept jours après avoir quitté Rarotonga et essuyé des vents de 35 nœuds, les membres de Faafaite et de la flotte Pacific Voyagers ont fait une escale de cinq jours à Upolu, Samoa, plus précisément dans la capitale d'Apia.

Une escale particulière, pour Faafaite d'abord : c'est la toute première fois que notre pirogue va à Samoa, une rencontre avec nos cousins qui s'est faite dans la plus grande solennité. De plus, nos équipages ont été conviés au 50è anniversaire de l'indépendance de Samoa. C'est avec une émotion certaine que nos ihitai ont représenté Tahiti lors de ce moment de partage unique, raconté par Moeata Galenon à bord de Faafaite.

On nous avait averti que notre séjour à Samoa allait être assez grandiose. Nous étions loin de nous douter de l'ampleur de l'évènement principal auquel nous avions été invités : le 50è anniversaire de l'indépendance de Samoa. Nous sommes arrivés à Apia, trois jours avant l'anniversaire de l'indépendance, après une navigation de sept jours où nous avons essuyé 35 nœuds de vent pendant une trentaine d'heures, suivi de vents faibles, non existants parfois, puis des bourrasques à nouveau. On peut dire que cela a été une navigation variée et pas trop difficile cependant, malgré les nombreuses prises de ris et changements de voiles.

Nous avons été reçus par une fanfare qui jouait des airs de gospel (lol), ainsi que par les plus grandes autorités du pays assises dans des fauteuils recouverts de tapa. Le lendemain, nous avons été invités à une cérémonie de kava très formelle et assez impressionnante, avec les chefs matai de la région. Celle-ci a eu lieu dans une "meeting house", une sorte de fare potee, bâtisse avec une charpente intéressante et très belle. Une trentaine d'hommes, tatoués de la taille aux pieds, assis en tailleur, suivaient sérieusement les discours de plusieurs chefs Samoans.

Nous ne comprenions pas, mais nous avons écouté avec curiosité, conscients de la solennité du moment, honorés de la présence de tous ces matai. La première coupe de 'ava fut servie à Joe Annandale, le président de la Samoa voyaging society et grand chef matai. Il pris la parole avant de boire son 'ava, comme tous ceux à qui une coupe de 'ava avait été servie, chose que nous n'avons pas l'habitude de voir dans nos cérémonies à Tahiti.

Le 1er juin, jour de l'anniversaire de l'indépendance de Samoa, nous nous sommes levés aux aurores, avons enfilé nos uniformes et avons commencé à marcher vers le parlement où s'est déroulé le défilé commémoratif. Nous étions le groupe 106 à passer devant les officiels. Inutile de préciser que nous avons attendu de longues heures sous la chaleur, entourés de milliers de personnes, avant de pouvoir défiler. Pourtant, nous avons attendu patiemment car nous étions tellement contents de pouvoir participer à cet évènement majeur pour le pays.
Le sentiment de fierté nationale qui régnait sur place était flagrant et enivrant. Puis notre tour vint de passer devant le chef d'état, Tuiatua Tupua Tamasese, avec à ses côtés le nouveau roi de Tonga Tupou VI, ainsi que des représentants de plusieurs pays et îles du Pacifique.

La flotte Te mana o te moana, n'a jamais aussi bien dansé le haka commun ! Moment puissant ! Claude a été surprise et émue de voir son frère et sa belle-sœur descendre des gradins pour venir l'embrasser. Au déjeuner (crabes, chevrettes, petit cochon grille, et palusami), notre hôte, Joe nous dit dans un discours combien il a été touché de notre présence au défilé car cet évènement signifie tellement pour eux. Il nous explique combien ce peuple est heureux de célébrer ses 50 années d'indépendance, de se remémorer les évènements qui ont changés leur destin ; d'ailleurs ce défilé s'appelle the "Past March" ou la marche du passé.

Juste quelques heures pour se reposer avant de se précipiter au stadium pour y voir UB40 en concert ! Retour au va'a après une super soirée pour assister au feux d'artifice de l'anniversaire. C'est Titaua, dont c'est l'anniversaire aussi, qui est ravi : il a dit

"plusieurs chefs d'etat, et même un roi sont venus pour mon anniversaire, UB40 est venu exprès et j'ai même eu droit a un feu d'artifice !"

Plusieurs membres d'équipage de Gaualofa se démènent pour rendre notre séjour agréable. Nous sommes touchés par leur accueil, émus de la beauté de Upolu et de la simplicité de ses habitants, inspirés pour certains d'entre nous de voir des gens du pacifique fiers de leur île et de leur indépendance, entreprenants, sereins et confiants en leur avenir.

Le départ pour Fiji est pour demain. L'équipage est joyeux, "anaanatae", définitivement satisfaits de l'escale à Samoa que nous quitterons avec des images fortes pleins les yeux. Malgré l'excitation du voyage, nous n'oublions pas nos proches. Aux familles des ihitai, ici tout le monde va bien, le moral est au beau fixe, l'ambiance est bonne. Nous vous embrassons tous, nos familles et nos amis. Tena atu te aroha.


Partagez avec vos amis !

Te Mana o Te Moana

"Nous avons entrepris un voyage extraordinaire qui réunit culture et conscience comme jamais auparavant."

Découvrez la bande-annonce du film Te Mana o Te Moana - The Pacific Voyagers.