mardi 23 janvier 2018
1100, 98713, Tahiti, Polynésie française | Skype | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez Hienghène

id 126

Découvrez Hienghène, commune de la Province Nord de Nouvelle-Calédonie ! En savoir plus

Découvrez l'île de Rennell

id 127

Découvrez cette île magnifique dans l'archipel des îles Salomon ! En savoir plus

Retour de Hawaï : les doldrums

0049Cela fait exactement six jours aujourd'hui que Faafaite a quitté Hawai'i, six jours que nos ihitai ont repris la mer en faisant cap vers le Sud. Ils s'approchent de la zone de convergence tant redoutée des marins du monde entier depuis toujours : les doldrums...

Ce fameux pot au noir, dont le climat est caractérisé par l'absence de vent régulier, une mer calme et un ciel couvert. Pour autant nos ihitai ne se démoralisent pas : Kalepa Baybayan et Teva de leur côté motivent les troupes.

Ca tombe bien c'est mon quart qui est de veille de 00h00 à 03h00, le quart A est composé de Rereao, Yves, Tamatoa et moi comme watch captain. Une fois sur le pont, pendant que Titaua, du quart précédent me transmet les consignes, j'aperçois un oiseau qui nous suit juste derrière la misaine, il nous suit depuis la tombée de la nuit on dirait une sorte de petit rapace.

Notre quart se déroule sans difficulté, le vent reste d'Est/Nord/Est, souffle entre 15 et 20 nœuds, il y a un peu de houle et le ciel est assez nuageux cela nous oblige à prendre plusieurs repères dans différentes directions, a 3h nous sommes relayés par le quart C avec Matani comme watch captain.

Je me lève a 06h pour le petit déjeuner, tatie Noemi est déjà affairée dans le fare pora d'où s'élèvent des odeurs d'omelettes et de pan-cakes, comme le vent est toujours assez fort on décide de laisser tout le maa à l'intérieur et chacun vient se servir à tour de rôle.

C'est à nouveau Titaua qui prend le quart, il a un œil sur le cap et l'autre sur le volatile qui est toujours à nos trousses : "hey on dirait que l'oiseau a quelque chose dans les pattes", on s'aperçois qu'il tient une petite proie qu'il plume et mange tout en gardant son envole, ce "faucon des mers" devient alors l'attraction de la matinée, certains l'ont même vu remonter et foncer sur de nouvelles proies, on apprend par la même occasion que de tout petits oiseaux vivent sur l'océan très loin des terres.

En début d'après-midi, le temps tourne à l'orage, des grains se succèdent on en profite pour pour installer la toile de récupération d'eau, trois bidons de 20 litres sont ainsi remplis pendant que les ihitai les moins frileux prennent une douche et se font un shampoing.

Au briefing de 15h00, Kalepa notre aerotau (navigateur) nous annonce que nous sommes arrivés au 8 ème parallèle Nord selon ses observations nous sommes donc aux portes du fameux "pot au noir" (zone de convergence inter-tropicale).

Vents forts et pluies continuent tout l'après-midi, notre petit faucon n'est plus dans le ciel, l'ambiance est égale au temps.

La nuit tombe, tatie Noemi nous propose une soupe de légumes avec la tête de mahimahi, les quarts de nuits poursuivent leurs rythmes avec un ciel très chargé de nuages, nous devons alors nous reposer sur les ordres et le flaire de Kalepa et son assistante Shantell, nos seuls repères sont désormais le sens de la houle que nous devons maintenir en parallèle au va'a et garder le vent par ¾ bâbord et alterner stay-sail, Ap Jib et Genoa selon les humeurs de Dame Nature.

Il est 21h, je termine mon quart, le vent est Sud/Est d'environ 12 nœuds et nous filons vers Naleo-Malanai (Sus/Sud/Est), mes équipiers regagnent leurs couchettes un peu humides, se reposer pour être frais pour la prochaine veille de 03h00 à 06h00.


Partagez avec vos amis !

Te Mana o Te Moana

"Nous avons entrepris un voyage extraordinaire qui réunit culture et conscience comme jamais auparavant."

Découvrez la bande-annonce du film Te Mana o Te Moana - The Pacific Voyagers.