dimanche 22 octobre 2017
1100, 98713, Tahiti, Polynésie française | Skype | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez Hienghène

id 126

Découvrez Hienghène, commune de la Province Nord de Nouvelle-Calédonie ! En savoir plus

Découvrez l'île de Rennell

id 127

Découvrez cette île magnifique dans l'archipel des îles Salomon ! En savoir plus

"Ocean Summit" et "Kava Bowl Summit"

0041La semaine a été marquée par la conférence sur les conséquences du changement climatique sur nos océans "Ocean Summit" et le "Kava Bowl Summit" qui a regroupé une centaine de chercheurs, scientifiques, économistes, politiciens, éducateurs... et nous les ihitai.

Un beau mélange de personnes venant de mondes différents. Pourquoi ? Le défi de cette conférence était de faire rencontrer un ensemble de spécialistes sur la question des changements que subissent nos océans... La disparition d'espèces comme les requins (90% desquels on disparu), la surpêche du thon, la pollution "plastique", la pollution sonore... Des problèmes que les scientifiques peuvent quantifier aujourd'hui pour nous donner une idée très très négative de notre futur et encore plus de celui de nos enfants.

La première partie de la conférence a été marquée par des présentations diverses, et très bien illustrées. Des années de travail présentées en une journée. Nous sommes sortis de là un peu abasourdis, en colère, et désespérés de savoir qu'il y a tant de problèmes... tous différents mais avec un dénominateur commun : leur cause, NOUS les hommes. On pourrait se dire qu'il est trop tard et tant qu'à faire, pourquoi ne pas continuer et profiter des dernières ressources de la mer, du "thon" qui nous reste, faire "la fête" encore un peu jusqu'à ne plus pouvoir... pourquoi pas ? Après tout si ce n'est pas nous, les autres le feront...

Le défi de cette conférence, cette rencontre, plus que tout était de nous mettre en face de ces scientifiques un peu perdus par leurs propres recherches, il y en a un qui a dit : "plus les recherches avancent, plus des questions apparaissent"... Et alors ? Que fait-on de tout cela ?

Nous nous sommes mis au travail afin de mettre nos visions des choses, et nos expériences en commun, pour chercher ensemble des façons de dire au monde entier que ça suffit... Au travers de nos cultures, notre culture des îles, il est possible d'évoluer. Car les problèmes qui apparaissent sont nouveaux pour l'homme, il nous faut aussi trouver de nouvelles façons de les solutionner. Mais en 3 jours vous pensez bien que c'est peine perdue.

Cinq groupes puis deux autres se sont réunis des heures durant, chacun était libre de discuter et mener la discussion à sa façon. J'ai eu le privilège d'être dans un groupe composé de chercheurs, d'éducateurs Hawaïens, de navigateurs tel que Nainoa Thompson, Tua Pittman, Kalepa Baybayan ainsi que des membres d'équipages de Samoa, Vanuatu et Aotearoa (Nouvelle Zélande). C'est tout naturellement que nous avons pris le va'a comme métaphore, pour visualiser notre discussion. Notre vision des chose doit impérativement changer si on veut convaincre les masses que nous allons à notre perte, tel que les scientifiques le décrivent.

Nous nous sommes réunis afin de synthétiser les conclusions des différents groupes et il en sort que tous ont suivi le même raisonnement, le va'a est la base de notre société et doit être utilisé comme moyen de communication, d'éducation au travers des valeurs que nos ancêtres nous ont laissées. Concrètement nous sommes tombés d'accord pour que l'an prochain d'autres rencontres aient lieu entre les "voyagers" et le monde scientifique afin de faire passer le message, et le "virus" du va'a au monde entier. Le Tavaru 2011, Te Mana O te Moana, pourrait bien être les prémices d'un voyage qui se prépare déjà, celui de Hokule'a qui entamera un tour du monde en 2013 (http://www.hokuleawwv.org/home). Ce tour du monde ne sera pas seulement celui des Hawaïens mais pourrait bien être celui de tous les peuples indigènes du Pacifique. Nous sommes tous sur le même va'a : la Terre, si on ne prend pas soin d'elle, qu'en sera-t-il de nos enfants ? Les autres îles du Pacifique on été invitées à participer au voyage à bord de Hokule'a, la mère de toutes les pirogues de notre ère. Un moyen pour montrer au monde qu'il existe des solutions, chaque problème a sa solution, seulement il faut être prêt a changer un peu notre manière de vivre.

Les scientifiques, au sortir de ce sommet ont appris autant que nous avons appris d'eux. Ils ont aussi retenu le fait que nous avons des valeurs qui pourraient bien changer les choses, les même laissées par nos ancêtres mais qui se perdent chez nous malheureusement. L'espoir était lisible sur le visage des participants aujourd'hui lors des sorties sur les va'a. Je ne suis pas sûr de la suite des événements mais il me semble qu'il y a là un début de discussion entre ce monde scientifique et nous les équipages des va'a.


Partagez avec vos amis !

Te Mana o Te Moana

"Nous avons entrepris un voyage extraordinaire qui réunit culture et conscience comme jamais auparavant."

Découvrez la bande-annonce du film Te Mana o Te Moana - The Pacific Voyagers.