jeudi 14 décembre 2017
1100, 98713, Tahiti, Polynésie française | Skype | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez Hienghène

id 126

Découvrez Hienghène, commune de la Province Nord de Nouvelle-Calédonie ! En savoir plus

Découvrez l'île de Rennell

id 127

Découvrez cette île magnifique dans l'archipel des îles Salomon ! En savoir plus

Arc-en-ciel et toheveri

X55Nous sommes à 30 miles nautiques du Pari, situé du côté de Tautira ! Et nous filons à une vitesse moyenne de 9 nœuds. Le vent a un peu baissé. On a du 20 nœuds au lieu de 35 ! La houle est moins forte, nous sommes toujours autant mouillés...

mais au moins la mer est plus chaude. Ce matin après une nuit assez mouvementée, pour ne pas dire mouillée, le soleil est apparu orange à l'horizon, voilé par les nuages. À l'Ouest est apparu un arc-en-ciel, le premier après celui de Aotearoa, le jour où on a rematté Faafaite.

La bonne humeur régnant, le quart préposé au petit déjeuné, Faatiarau, Hervé et Cat, nous ont fait des crêpes au Nutella, un gâteau au citron, et du riz au saumon style onigiri.

À 14 heures, le quart du dîner se demande ce qu'il va préparer pour le soir. On sort un jambon du congélateur qu'on va faire avec des pattes. Et là, la canne à pêche siffler ! Un joli toheveri nous est servi. Hop, on range le jambon, JB et Hervé se mettent à découper le poisson. Au menu, sashimi, poisson cru, poisson à l'étouffée au soyou et au gingembre, patates douces ! Yeeha !

On devrait voir Tahiti dans deux heures. L'excitation règne. Certains sont encore debout ou déjà levés. La barre est levée, mais Titaua qui déborde d'énergie ne peut s'empêcher d'aller barrer.

Pour arriver à 6 miles à l'Est du Pari, il nous faut faire du 30 degrés. Nous n'atteignons pas toujours ce chiffre mais nous devons pouvoir arriver à passer avec une bonne marge de sécurité au large des hauts-fonds du Pari.

Ce voyage s'achève bientôt après une quinzaine de jours en mer et 5 mois et demi de voyage pour trois d'entre nous.

Nous avons beaucoup de chance de voyager sur Faafaite. Nous en sommes tous conscients, et nous essayons de profiter de ces derniers moments, dans les éléments, sur la pirogue et entre nous. Qui aurait réuni ces onze personnes que nous sommes si nous ne partagions pas la même passion pour la mer et le même amour pour cette pirogue et si nous n'étions pas disponibles en même temps ?

Et quelle chance d'être disponible lorsque la pirogue entreprend un voyage.

Un Ao vient nous rendre visite. Il essaie de se poser sur les mâts. Tamati, notre ihitai maori chante un haka à propos Tanemahuta, Dieu de la Fôret, Tangaroa Dieu de l'Océan, Tawhirimatea, Dieu du Vent, Ranginui, Père du Ciel, Papatuanuku, Terre Mère, Tumatauinga, Dieu des Éclairs.

Un petea vient nous rendre visite. Nous revoyons enfin les oiseaux de chez nous.

Kalepa vient de monter sur le pont. Il décide d'aller directement à la pointe Venus que nous devrions atteindre ce soir à minuit. Nous y attendrons Hikianalia qui est beaucoup plus à l'Ouest que nous.

Ca m'étonnerait qu'on dorme beaucoup ce soir. Il nous tarde de voir le vert des montagnes de Tahiti. Nous sommes maintenant à 20 miles de l'île que Kalepa croit discerner à travers les nuages.

Tout l'équipage de Faafaite remercie le Ciel, la Nature, Te moana nui a Hiva, pour une traversée aussi belle.

"La nature était avec nous, le vent s'est rapproché de nous quand il fallait."

dit Hervé.

Merci aussi à nos familles de nous laisser entreprendre ces voyages et à tous ceux qui nous ont soutenu.

Te aroha ia rahi !


Partagez avec vos amis !

Te Mana o Te Moana

"Nous avons entrepris un voyage extraordinaire qui réunit culture et conscience comme jamais auparavant."

Découvrez la bande-annonce du film Te Mana o Te Moana - The Pacific Voyagers.