dimanche 22 octobre 2017
1100, 98713, Tahiti, Polynésie française | Skype | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez Hienghène

id 126

Découvrez Hienghène, commune de la Province Nord de Nouvelle-Calédonie ! En savoir plus

Découvrez l'île de Rennell

id 127

Découvrez cette île magnifique dans l'archipel des îles Salomon ! En savoir plus

Ça sent l'arrivée !

blankÇa sent l'arrivée ! Il est 15h30, nous sommes à 40 miles nautiques de la côte Nord et devant nous un immense arc-en-ciel. C'est comme ci nous sommes en train de passer en dessous. Un signe de bienvenue peut-être ? Nous le prenons comme tel en tout cas.

Nous avons hâte de voir la terre, même si la navigation se déroule bien. Aujourd'hui il a fait soleil, comme hier sauf qu'il fait plus froid aujourd'hui. Nous avons surfé sur quelques vagues. Matani et les autres ont fait une pointe de 20 nœuds hier, Tauarii ma une pointe de 18.

Le moral et bon car le vent est revenu et on vole vers Te Aotearoa ! On fait entre 10 à 12 nœuds cet après-midi. C'est pas toujours évident de garder le cap, surtout avec nos bottes de jardin, on fait beaucoup de patin sur deck... hihihi... notre cavalier le Hoe réchauffe nos petites mains givre par le vent et la mer qui s'amuse à nous arroser à chaque faux pas de danse.. les chefs de quart veillent au pas et on entend souvent Haere i nia ou Haere i raro...

Nous n'avons pas vraiment été touchés par la pluie qui passe de temps à autre mais ne reste pas vraiment longtemps. En plus le quart de Faatiarau nous a fait un petit ma'a tahiti, taro, bananes, poe mautini et ito avec mitihue de Nouméa. Un délice pour le ventre et l'âme ! D'ici demain nous espérons finir tout nos ma'a hotu (taro, chouchoute, igname, pamplemousse et banane) qui ont du mal à mûrir avec le froid, Astrid est la pro de la découpe, une vraie esthéticienne des fruits et légumes.

Tematau a Maui et Haunui sont déjà près des côtes. Certains d'entre eux ne sont pas rentrés chez eux depuis 8 mois. On imagine leur joie de revoir leur île !

Il nous reste en gros 200 miles nautiques pour arriver à Auckland. Nous scrutons déjà l'horizon pour voir les premiers bouts de montagnes, nous avons croisé un cargo cet après-midi et des albatros viennent tournoyer autour de Faafaite, autant d'indices qui nous indiquent que nous nous rapprochons du but.

Il fait vraiment froid dans les coques et ça prend du temps pour se réchauffer. Même avec les trappes fermées. C'est plus bien grave car on arrive bien.

Minuit : les deux quarts précédents ont été à fond la caisse, en gardant des pointes de 16 nœuds prolongées et sans vraiment mettre de stress sur le mât. Du coup nous ne sommes plus qu'à 130 miles d'Auckland. On voit les lumières de la côte et si tout va bien, on y est demain après-midi. Youpie ! L'excitation de l'arrivée nous a tous gagné !

L'équipage de Faafaite qui espère que la prochaine fois qu'on vous écrira on sera dans la baie d'Auckland.

4h40 : Il fait froid. Nous prenons la barre une demie heure chacun et ça suffit car nous nous réchauffons à peine une fois la demie heure passée. Il doit faire 5 degrés. Le barreur reste seul dehors tandis que les autres membres du quart se réchauffent dans le fare pora à coup de Milo et de soupe. Il faut cependant que nous commençons à être dehors car il faut guetter le trafic qui va devenir plus important à mesure que nous nous rapprochons d'Auckland.

Malgré le froid, c'est presque agréable de rester une petite demie heure dehors car la nuit est belle, nous prenons les pointeurs de la Croix du Sud comme repère. La barre est docile, Faafaite avance presque toute seule, comme si elle aussi avait hâte de retrouver l'endroit où elle est née....

Partagez avec vos amis !

Articles en relation

Te Mana o Te Moana

"Nous avons entrepris un voyage extraordinaire qui réunit culture et conscience comme jamais auparavant."

Découvrez la bande-annonce du film Te Mana o Te Moana - The Pacific Voyagers.