dimanche 22 octobre 2017
1100, 98713, Tahiti, Polynésie française | Skype | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez Hienghène

id 126

Découvrez Hienghène, commune de la Province Nord de Nouvelle-Calédonie ! En savoir plus

Découvrez l'île de Rennell

id 127

Découvrez cette île magnifique dans l'archipel des îles Salomon ! En savoir plus

Ne cessez pas de prier !

blankLes gouttes de pluie tombent sur les panneaux solaires. Quelques oiseaux voltigent autour de la pirogue dans la faible lueur du soir. La fin approche.

Greg Mortenson parlant de Nurmadhur, chef du petit village de Korphe en Himalaya :

"Haji Ali n'a jamais appris à lire ou à écrire et durant les 70 années passées il n'a quitté son village qu'une seule fois, pour un pélerinage à la Mecque. Néanmoins il a compris que l'avenir est plein d'espoir, alors que les attentes et la sagesse résident dans le passé."

Cela fait un an et demi que nous naviguons sur Te Moananui O Kiva, le majestueux Océan Pacifique. Nous avons agrandi et développé et partagé Te Mana o Te Moana avec des milliers d'individus, partagé des milliers d'histoires, nous nous sommes faits tant d'amis. Alors que la pluie s'est calmée et que les nuages se sont dégagés, nous avons hissé les voiles et pour la toute dernière fois la flotte au complet est repartie en mer. Trois heures plus tard, nous étions à environ 4 miles de distance avançant direction sud-est face le vent contre nous, pour atteindre la plage de notre séparation officielle.

Nous avons jeté l'ancre et nous nous sommes rangés à terre.

Sur cette plage qui serait normalement déserte, sur une île à l'Ouest du Pacifique, notre cercle n'était plus un éventail de couleurs ; les couleurs de nos uniformes ou de notre pirogue ou de notre pays d'origine n'avaient plus d'importance. Nous étions Whanau, une famille et nous étions côte à côte avec... peu importe avec qui. C'est une chose merveilleuse que ce sentiment d'appartenance. Nous n'avons rien fait de plus que de commencer un projet, mais quel projet. Tout le travail est encore à venir, notre monde a besoin de comprendre qu'il y a une autre façon de vivre, une meilleure façon de vivre. Nous continuerons à puiser la sagesse dans notre passé, à nous inspirer à la fois du passé et du présent et ainsi, je trouve ça difficile à croire, c'est peut-être un examen pathétique de notre époque, mais pour la première fois depuis très très longtemps, je peux voir qu'en dépit des montagnes de problèmes auxquels notre planète doit faire face, que peut-être, il y a de l'Espoir avec un grand E, que peut-être que oui, nous pouvons retourner les choses pour transformer un monde meilleur.

Il y a de bonnes personnes sur terre, et tout est question de "personnes".

En ce qui me concerne, les choses sont simples, je veux être entouré de ces personnes là. Ces personnes qui s'intéressent au monde dans lequel ils vivent et à la communauté dont ils font partie. Ils veulent partager leur vie avec n'importe quelle autre personne prête à partager la leur. Ils oeuvrent à trouver des solutions. Ils ont des croyances spirituelles diverses mais respectent les différences. Ils savent s'amuser, ils savent quand s'arrêter et quand se connecter aux autres.

Dieter dit souvent que les rêves sont le langage du coeur et si tu touches le coeur de quelqu'un, cette personne comprendra son rêve. De là où nous sommes aujourd'hui, peu importe où nous mèneront nos rêves, nous serons toujours des Voyageurs.

Te Mana o Te Moana, Ka mau te karakia

Partagez avec vos amis !

Articles en relation

Te Mana o Te Moana

"Nous avons entrepris un voyage extraordinaire qui réunit culture et conscience comme jamais auparavant."

Découvrez la bande-annonce du film Te Mana o Te Moana - The Pacific Voyagers.